La gestion d’un cabinet de recrutement est aussi rythmée par l’exécution de tâches répétitives et longues. Il s’agit notamment de la saisie des CV conformément aux modèles standards utilisés au sein du cabinet, la mise à jour de ces derniers suite aux appels ou mails des candidats, la gestion des comptes utilisateurs sur les plateformes de recrutement, la gestion des agendas de l’équipe, etc. L’externalisation de ces différentes missions permet d’optimiser l’organisation du travail au sein du cabinet.
Si vous êtes quelqu’un d’assidu et que vous êtes disposé à engager un assistant qui réside dans un autre pays, vous serez en mesure de trouver une excellente ressource pour un tarif aussi bas que 3 € à 5 € par heure — qui pourra par exemple gérer votre support client. Le tarif dépendra également des types de tâches que vous souhaitez externaliser. Gardez cependant à l’esprit que le prix reste un indicateur fiable de qualité et qu’il vous faut toujours soumettre la recrue potentielle à un processus d’embauche.
La facilité d’utilisation est le premier bénéfice que les utilisateurs trouvent en général à un Chatbot. En effet, ce type d’assistant en ligne leur permet d’éviter la tâche laborieuse de trouver un numéro de téléphone ou le courriel de l’entreprise pour pouvoir répondre à leurs questions. Avec un assistant virtuel, nul besoin de parcourir le site ou d’installer un quelconque logiciel, tout se fait en ligne très simplement.
Dans un monde où parler à son Smartphone est devenue monnaie courante, les assistants virtuels sur les sites web ou « Chatbots » sont de plus en plus nombreux et ne cessent d’évoluer. Et c’est donc tout naturellement que les entreprises du web s’efforcent de rejoindre cette tendance en appliquant ces mêmes principes et ces techniques à leur stratégie marketing. Pour beaucoup, les Chatbots représentent véritablement l’avenir du service sur Internet, d’autant plus avec la progression des technologies liées à l’intelligence artificielle et à la reconnaissance vocale. Alors, comment ce type de technologie peut-elle épauler votre entreprise dans sa vie quotidienne ? Quels sont les avantages réels et surtout, quelles limites peut-on rencontrer lors de l’implémentation d’une telle solution ?

prix chatterpal


En général, l’assistant virtuel doit apprendre à maîtriser un processus bien modélisé au lieu de se charger de projets majeurs. Même si les entrepreneurs n’ont pas l’habitude d’abandonner le contrôle sur leur activité, ils peuvent apprendre à déléguer, à superviser et à embaucher de nouvelles ressources à petite échelle en commençant à collaborer avec des assistants virtuels.
Ce genre de prestation commence à avoir le vent en poupe actuellement. La situation est telle que de plus en plus d’assistants virtuels indépendants apparaissent sur le marché. Mais malgré la modicité de leur prestation, ces derniers ont du mal à séduire. Il semble que les professionnels soient plus attirés vers les agences de renoms, qui ont fait plusieurs années de métiers en la matière afin de garantir la qualité des prestations.
Des exemples de tâches pouvant être déléguées ? La gestion des réseaux sociaux et des campagnes e-mailing, la modération des commentaires, la dynamisation de l’engagement client, le rapport de la performance, le SEO, la veille concurrentielle, la création et l’optimisation de campagnes PPC (sur les principales plateformes publicitaires en ligne), etc.
« Notre vision est de rendre l’Assistant virtuel iA capable de procurer à chaque participant de régimes collectifs de l’information personnalisée et adaptée à son profil, explique Martin Bélanger, vice-président principal, Solutions d’assurance et d’épargne collectives et marchés spéciaux à iA Groupe financier. L’Assistant virtuel pourra guider le participant dans l’évaluation des options qui s’offrent à lui aux différentes étapes de sa vie. Il pourrait même l’aider à modifier certaines habitudes de vie qui pourraient lui être défavorables en l’encourageant à prendre action maintenant. »
Allez-y graduellement. Après avoir choisi la personne avec qui vous voulez travailler, il est souvent bon de faire une entrevue – beaucoup le font par Internet, avec des services d’appels audio et vidéo en ligne tel que Skype. Vous pourriez commencer par un projet d’essai pour voir comment le pigiste se débrouille avant de lui confier des mandats plus importants.
La rapidité de réponse est aussi un avantage imparable. Lorsque le prospect est en phase de recherche, il a besoin d’informations en temps réel. L’assistant virtuel permet d’éviter cette latence tout en garantissant la continuité de l’intérêt du visiteur, et ce chaque jour et à toute heure. Et c’est d’autant plus important pour un service client lorsque la personne recherche une information technique ou rencontre une difficulté particulière. L’assistant virtuel va permettre de traiter le problème rapidement, tout en limitant au maximum la frustration de vos clients.
Toutefois, les assistants virtuels font bien plus que de la simple prise de rendez-vous. La firme québécoise Ellipse Synergie, de Chicoutimi, a conçu la technologie ISA_, un assistant virtuel polyvalent. Son système d’aide psychologique a déjà été adopté par l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec et sera utilisé dès janvier dans tout le système scolaire québécois. Un jeune est victime d’intimidation? Il pourra en parler à l’assistant virtuel, une démarche plus facile que le fait de s’ouvrir à un intervenant scolaire, estime le cofondateur d’Ellipse Synergie, Louis-Raphaël Tremblay.

Des exemples de tâches pouvant être déléguées ? La gestion des réseaux sociaux et des campagnes e-mailing, la modération des commentaires, la dynamisation de l’engagement client, le rapport de la performance, le SEO, la veille concurrentielle, la création et l’optimisation de campagnes PPC (sur les principales plateformes publicitaires en ligne), etc.
Dans la vie de toute société (peu importe sa taille), certaines tâches récurrentes peuvent être considérées comme chronophages et ainsi empêcher de se concentrer sur le cœur de métier de l’entreprise. Embaucher un assistant personnel pour les effectuer peut être une solution. Mais cela reste très onéreux en termes de charges. Aujourd’hui, il est beaucoup plus rentable de faire appel à une société offshore pour externaliser ces tâches. Ce partenaire mettra à votre disposition un assistant virtuel auquel vous pourrez sous-traiter différentes missions et ainsi optimiser votre activité et vous concentrer sur les tâches essentielles.

Dans un monde où parler à son Smartphone est devenue monnaie courante, les assistants virtuels sur les sites web ou « Chatbots » sont de plus en plus nombreux et ne cessent d’évoluer. Et c’est donc tout naturellement que les entreprises du web s’efforcent de rejoindre cette tendance en appliquant ces mêmes principes et ces techniques à leur stratégie marketing. Pour beaucoup, les Chatbots représentent véritablement l’avenir du service sur Internet, d’autant plus avec la progression des technologies liées à l’intelligence artificielle et à la reconnaissance vocale. Alors, comment ce type de technologie peut-elle épauler votre entreprise dans sa vie quotidienne ? Quels sont les avantages réels et surtout, quelles limites peut-on rencontrer lors de l’implémentation d’une telle solution ?
Pendant que vous vous concentrez sur des tâches importantes, votre assistant virtuel peut gérer votre agenda. À l’aide d’un outil en ligne auquel vous avez tous deux accès, il peut prendre et confirmer des rendez-vous, planifier des réunions et répondre à des demandes d’entrevues ou de rencontres.  Il peut également vous envoyer des rappels des prochaines échéances afin d’éviter qu’un projet ne tombe entre deux chaises. Au départ, il n’est pas facile de remettre son emploi du temps entre les mains d’un assistant, qui aura sans doute besoin de quelques directives pour traiter certaines demandes. Mais, avec le temps, vous trouverez extrêmement libérateur de ne plus avoir à répondre aux appels et aux courriels liés à la gestion de votre horaire. Adieu monotonie !

chatterpal oto

×