Si vous avez l’impression que vous ne viendrez jamais à bout des piles de dossiers qui s’accumulent sur votre bureau ou de la marée de courriels qui inondent votre boîte de réception et que vous n’avez jamais de temps à consacrer au développement des affaires, l’embauche d’un assistant virtuel pourrait s’avérer profitable. Une période d’adaptation est parfois nécessaire pour établir une relation de confiance et lui déléguer sans crainte certaines de vos tâches et de vos responsabilités. Mais, une fois cette étape franchie, la présence d’un assistant efficace et compétent qui effectue le travail à votre place vous évitera bien des soucis et vous permettra de gagner du temps. 

coupon chatterpal


En résumé, un assistant personnel est une personne fiable et professionnelle qui est spécialisée dans l’assistanat d’une personne à haute responsabilité au sein d’une organisation. Il contribue à l’amélioration de la gestion du temps et des prises de responsabilité de la personne qu’il assiste. Son rôle principal est d’aider un chef d’entreprise ou une personne placée dans la direction d’un service ou d’un département à se décharger de certaines tâches moins lourdes afin de pouvoir se concentrer sur celles qui contribuent à optimiser son business ou son travail.
A part cela, vous pourrez également lui déléguer toutes les tâches secondaires afin de pouvoir vous focaliser sur votre cœur de métier. Réaliser des recherches sur internet, gérer vos dossiers de travail, créer des bases de données sur vos informations clients, préparer des présentations ou encore rédiger des comptes rendus de réunion sont des exemples non exhaustifs de toutes les tâches qu’il peut réaliser à votre place.
Un autre intérêt pour les utilisateurs est celui de pouvoir bénéficier d’une communication plus personnalisée et adaptée. D’autant plus si le Chatbot est lié aux réseaux sociaux car celui-ci va pouvoir extraire des informations pertinentes pour personnaliser son interaction avec l’internaute. Et on peut encore aller plus loin en programmant le Chatbot pour lui donner la capacité de proposer au client des articles relatifs à ces centres d’intérêt ou à son historique de recherche par exemple, ou de lui envoyer des notifications adaptées. Tout ceci permet de développer une vraie personnalisation de la relation, rendant l’expérience ludique et agréable pour l’utilisateur.
Une fois que vous aurez engagé votre assistant virtuel, que ce dernier se sera familiarisé avec les tâches à accomplir (grâce à la documentation que vous lui aurez fournie), et que vous aurez défini vos canaux de communication préférés (Skype, Google Hangout, e-mail, Slack, etc.), vous devrez vous assurer de ne fournir à votre nouvelle recrue qu'un accès limité à votre boutique en ligne — ou tout autre outil ou service devant être utilisé pour accomplir le travail.
Publicité nationale gérée par Mediative.com. PagesJaunesMC, le logo des doigts qui marchentMC, PJ.caMC, Trouver. & DessinMC, PagesJaunes.caMC, Canada411MC et PJ ShopwiseMC sont des marques de commerce de Pages Jaunes Solutions numériques et médias Limitée au Canada. Toutes les autres marques et marques de commerce sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. © Pages Jaunes Solutions numériques et médias Limitée, 2019 . Tous droits réservés. 5.42.1.0 (rev 20190401.0918)
Si, dans le domaine administratif, un assistant virtuel peut facilement remplacer un être humain pour prendre les rendez-vous et faire le suivi du courrier, Louis-Raphaël Tremblay estime que dans le champ de la relation d’aide, les assistants virtuels seront plutôt un outil de plus pour les intervenants. «On décuple les possibilités et on donne plus de bras aux intervenants. Ce n’est pas dans une optique de remplacement qu’on développe cette technologie», affirme-t-il.
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×