Faire appel à un assistant virtuel à distance apporte nettement plus d’avantages que d’embaucher un assistant classique. D’une part, vous pourrez bénéficier d’un gain de temps incomparable ; en un simple clic ou un appel, vous pourrez lui confier toute mission ponctuelle. D’autre part, vous pourrez constater un gain en productivité. En effet, grâce à un assistant qui se charge de certaines tâches lourdes ou répétitives, vous pourrez vous focaliser sur l’essentiel de votre business.
Beaucoup de Chatbot sont liés à des services de messagerie ou de réseaux sociaux, le plus connu étant Facebook. Ce type de logiciel permet notamment à l’entreprise de répondre à chaque demande faite sur ce type de supports sans avoir un surveiller l’ensemble de ses réseaux. Ce lien étroit est un atout non seulement pour profiter des nombreuses possibilités qu’offre ces réseaux (les opportunités en termes de ciblage, ou encore la possibilité d’envoyer des notifications ou des campagnes de retargeting automatisées) tout en développant une présence continue et la visibilité de la marque sur les réseaux sociaux. 

titan chatterpal


achat d'un bien immobilier achat immobilier afrique du sud Cadeau cadeau geek caisse enregistreuse cnil dereferencement festival des baleines fiscalité geek gadget logiciel intéressant logiciels gratuits logiciels payants logiciel à petit prix loi Hamon loi numérique loi vente internet matériel de caisse moteurs de recherche PEL Petits commerces plan épargne logement protection vie privée recherche immobilière sauvegarder données personnelles serrurier Lyon serrurier pas cher serruriers pas chers serrurier à Lyon séjours au Cambodge séjours en Malaisie séjours pas chers au Cambodge taux d'intérêt maximum vacances en voyage au Cambodge voyage discount voyage en iran Voyage en Malaisie voyage Iran voyage Malaisie voyage pas cher en Malaisie voyage pas cher Iran voyages Iran voyages iran pas cher
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×