Selon lui, l’être humain n’est pas conçu pour analyser une grande quantité de données, une tâche qu’il vaut mieux laisser aux machines. Mieux vaut se concentrer sur la plus grande force de l’être humain: la prise de décision. «C’est l’humain qui est vraiment capable de décider quel geste poser, quelle intervention faire», poursuit Louis-Raphaël Tremblay.
Tenir une boutique en ligne est une activité très prenante qui demande la réalisation de tâches récurrentes et chronophages comme la saisie des fiches produits, la mise à jour du catalogue, le traitement des mails, etc. Une assistante personnelle peut les effectuer à votre place et vous permettre de consacrer votre temps à votre activité principale. Il peut également prendre en charge tout le support client (téléphone, mail et courrier). Enfin, s’il possède des connaissances en SEO, il peut aussi travailler le référencement et l’optimisation du site. Là encore, toutes ces missions peuvent être réalisées à distance.

Mettre en place un assistant virtuel sur son site web peut aussi avoir un objectif de notoriété. Les Chatbot représentent une réelle avancée technologique et il est toujours bon pour une marque de se montrer à la hauteur des évolutions du marché et à la fine pointe de la technologie. De plus, les prouesses technologiques en termes de reconnaissance vocale et d’intelligence artificielle dans son ensemble sont au cœur de toutes les tendances actuelles et par conséquent, les assistants virtuels sont une pratique qui n’est pas prête de s’arrêter du jour au lendemain. C’est donc un véritable pari sur le futur et un réel investissement pour une entreprise qui souhaite mettre en avant l’innovation dans sa stratégie marketing.


La plupart des chefs de petites entreprises aiment mieux créer que faire des recherches. Mais personne ne peut faire abstraction des derniers développements et des plus récentes tendances dans son secteur d’activité. Votre assistant virtuel peut vous aider à économiser temps et énergie en assurant le suivi des sources d’information, des sites Web et des webinaires et en vous fournissant un résumé des faits saillants les plus pertinents. Vous pouvez également lui demander de faire des recherches sur de nouveaux produits ou services ou encore sur des clients potentiels. Tout comme pour les médias sociaux, certains assistants virtuels sont spécialisés dans certains secteurs d’activité. Vous pourrez donc choisir un pro des études de marché ou d’un domaine que vous maîtrisez moins.

La plupart des chefs de petites entreprises aiment mieux créer que faire des recherches. Mais personne ne peut faire abstraction des derniers développements et des plus récentes tendances dans son secteur d’activité. Votre assistant virtuel peut vous aider à économiser temps et énergie en assurant le suivi des sources d’information, des sites Web et des webinaires et en vous fournissant un résumé des faits saillants les plus pertinents. Vous pouvez également lui demander de faire des recherches sur de nouveaux produits ou services ou encore sur des clients potentiels. Tout comme pour les médias sociaux, certains assistants virtuels sont spécialisés dans certains secteurs d’activité. Vous pourrez donc choisir un pro des études de marché ou d’un domaine que vous maîtrisez moins.
Mais un Chatbot n’a pas uniquement la fonction de soutenir les ventes d’un site, les informations laissées par les prospects ont également toute leur importance. On ne le dira jamais assez mais connaître ses cibles dans toutes leurs spécificités est primordial pour pouvoir adapter sa stratégie marketing aux particularités de son marché propre. Or, un Chatbot va pouvoir intégrer à la conversation avec l’internaute, des questions pertinentes et de manière moins intrusive que si vous sollicitiez vos prospects à répondre à une étude ou à un formulaire, par exemple. Les réponses aux questions sont par conséquent plus spontanées et les retours d’informations plus fréquents. Les assistants virtuels permettent donc de transmettre un feedback pertinent aux équipes marketing et des informations précieuses pour adapter sa communication future encore mieux aux besoins de sa cible.
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.
Toutefois, les assistants virtuels font bien plus que de la simple prise de rendez-vous. La firme québécoise Ellipse Synergie, de Chicoutimi, a conçu la technologie ISA_, un assistant virtuel polyvalent. Son système d’aide psychologique a déjà été adopté par l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec et sera utilisé dès janvier dans tout le système scolaire québécois. Un jeune est victime d’intimidation? Il pourra en parler à l’assistant virtuel, une démarche plus facile que le fait de s’ouvrir à un intervenant scolaire, estime le cofondateur d’Ellipse Synergie, Louis-Raphaël Tremblay.

Afin de gagner en temps, faire appel à un assistant virtuel pour la réalisation des différentes tâches en rapport avec les classements et l’analyse des documents est des plus conseillés. Pour les entreprises qui envisagent de ne se focaliser que sur leurs missions principales, l’aide de cet outil est des plus appréciées. Il n’est pas rare que certaines entreprises optent pour l’externalisation des tâches comme l’accueil clientèle et autres dans le but d’augmenter leur capital. Parmi les solutions les plus adoptées, il faut noter certainement les supports techniques tels qu’une hotline et bien d’autres outils à installer à travers les ordinateurs au sein même de l’entreprise.

chatterpal deluxe


Voilà, vous savez maintenant les différents avantages qu’un assistant virtuel procure aux entreprises. Alors, la question qui vous trottent certainement l’esprit c’est comment choisir son assistant virtuel ? La plupart des dirigeants d’entreprises qui envisagent d’externaliser une partie de leur tâche administrative posent cette question. Comme vous allez confier certaines informations confidentielles de votre entreprise à un inconnu, il est recommandé de bien faire attention dans le choix de l’établissement que vous allez contacter.

The information collected on this form is recorded in a computer file by John Paul, to create and manage your account, and respond to your requests. Required fields are marked with an asterisk. In accordance with Regulation of 27 April 2016 on the protection of individuals with regard to the processing of personal data and on the free movement of such data, you have the right to access, rectify and delete information concerning you, which you can exercise by sending your request by post to: Service Concierge - Service Communication - 66, rue des Archives - 75003 PARIS. More information about your data here.
Si vous recevez plus de courriels que vous ne pouvez en lire et que votre boîte déborde, mettez votre assistant virtuel au défi de trier cette montagne de messages. Il peut retirer les pourriels et autres courriels indésirables, repérer les messages importants et les soumettre à votre attention, envoyer des réponses standard aux demandes les plus courantes et transmettre des mises à jour à vos clients. Comme pour la gestion de l’agenda, votre assistant aura besoin de directives, que ce soit pour déterminer le degré d’importance d’un message ou pour utiliser le ton adéquat dans les communications. Votre assistant virtuel peut aussi gérer, mettre à jour et créer un carnet d’adresses ou des listes d’envoi pour les membres de votre réseau ou vos clients.
Tenir une boutique en ligne est une activité très prenante qui demande la réalisation de tâches récurrentes et chronophages comme la saisie des fiches produits, la mise à jour du catalogue, le traitement des mails, etc. Une assistante personnelle peut les effectuer à votre place et vous permettre de consacrer votre temps à votre activité principale. Il peut également prendre en charge tout le support client (téléphone, mail et courrier). Enfin, s’il possède des connaissances en SEO, il peut aussi travailler le référencement et l’optimisation du site. Là encore, toutes ces missions peuvent être réalisées à distance.

Toutes ces économies s’accumulent rapidement et les médecins ont ainsi la possibilité d’investir davantage de leurs bénéfices dans l’amélioration de leur pratique. Et, étant donné que cet investissement apporte des avantages supplémentaires à une pratique, il n’est pas surprenant que de plus en plus de médecins se tournent vers des scribes virtuels pour tirer parti de ces améliorations.
Bien qu’un assistant virtuel ne soit pas un employé à temps plein, il peut efficacement vous assister dans la gestion de votre activité tout en vous évitant les contraintes financières liées à l’embauche d’un salarié permanent. Par ailleurs, les frais relatifs aux services d’assistanat virtuel sont des charges professionnelles déductibles du revenu imposable.
Afin de gagner en temps, faire appel à un assistant virtuel pour la réalisation des différentes tâches en rapport avec les classements et l’analyse des documents est des plus conseillés. Pour les entreprises qui envisagent de ne se focaliser que sur leurs missions principales, l’aide de cet outil est des plus appréciées. Il n’est pas rare que certaines entreprises optent pour l’externalisation des tâches comme l’accueil clientèle et autres dans le but d’augmenter leur capital. Parmi les solutions les plus adoptées, il faut noter certainement les supports techniques tels qu’une hotline et bien d’autres outils à installer à travers les ordinateurs au sein même de l’entreprise.

chatterpal vs conversiobot


Encore méconnu du grand public, l’assistant virtuel est devenu un outil incontournable pour les entreprises qui souhaitent se développer. Il se positionne en tant que collaborateur fournissant des services à distance à l’entreprise. Plusieurs missions peuvent être confiées à l’assistant virtuel tout en étant rattaché à n’importe quel département. La plupart du temps, les missions d’un assistant virtuel sont des opérations chronophages en rapport avec les saisies, les mises à jour des bases de données, le classement des documents et bien d’autres encore. Vu sous cet angle, faire appel à un assistant virtuel offre différents avantages dont voici les plus connus.

La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×