Cependant, cette technologie n’est pas là pour «voler» des emplois. «On veut faire mousser le concept de technologie bienveillante qu’on utilise pour faire le bien. On parle souvent des aspects qui font peur, mais on oublie tout l’aspect positif de la techno. Pourtant, il est important.» Des assistants virtuels bienveillants seront légion d’ici 10 à 15 ans, selon Louis-Raphaël Tremblay. «Le concept peut être poussé à l’infini. On peut obtenir de la rétroaction, peu importe le domaine et le nombre de rencontres. C’est un énorme avantage à long terme.»
Les assistants virtuels sont littéralement adaptés à tous les secteurs : que votre entreprise évolue autour d’un commerce en ligne de vêtements ou de services financiers, tout est possible et on peut tout à fait imaginer un développement de logiciel sur mesure qui s’adapterait à vos contraintes et à vos objectifs propres. Quel que soit votre secteur d’activité et votre mode de fonctionnement, il ne tiendra qu’à vous d’imaginer une solution qui s’adaptera à votre système d’organisation interne et qui aura la capacité de se lier à votre serveur informatique et à votre logiciel de CRM par exemple.
L’idée d’avoir un assistant plaît à de nombreux chefs de petites entreprises, mais elle est souvent abandonnée, car ils n’ont pas l’espace, l’argent ou une charge de travail suffisante pour embaucher quelqu’un. Ces contraintes ne limitent en rien le recours à un assistant virtuel. Il travaille aussi longtemps – ou aussi peu – que vous le souhaitez, sur les dossiers que vous lui assignez et à un tarif très abordable, sans que vous ayez à lui payer des avantages sociaux ou à contribuer à son fonds de retraite. Mieux encore, il travaille à distance, ce qui signifie que vous n’avez pas à lui fournir un bureau, un ordinateur et un téléphone.

Cette réalité est déjà à nos portes, comme en témoigne la technologie Julie Desk, conçue par une firme française. L’avantage d’un assistant virtuel? Il est disponible en tout temps, ne nécessite aucun espace physique et se rentabilise rapidement. L’abonnement à Julie Desk coûte 3000$ par année, soit bien moins qu’un assistant, même à temps partiel.


Recruter un assistant virtuel présente plusieurs côtés positifs. Cela permet à un dirigeant de PME de maitriser son budget salarial. En effet, il est plus économique d’avoir recours à un assistant virtuel situé à l’étranger plutôt qu’à un employé à temps plein pour une qualité de travail égale. Ses contraintes organisationnelles sont de même réduites. Il n’est pas nécessaire de prévoir un poste de travail tandis que les jours et les horaires de son collaborateur sont facilement modulables. Ses prestations sont même personnalisables, et il lui est possible de lui demander de travailler le soir.

etiquette blanche chatterpal


Il peut s’agir d’un abonnement automatisé comme la météo, de messages personnalisés comme les notifications d’envoi ou les confirmations de commande. Pour l’instant, les fonctionnalités d’un bot sont encore assez basiques, mais comme il s’agit d’un appareil pourvu d’une intelligence artificielle, il est amené à se développer au cours des années à venir.
Lorsque vous aurez rempli vos renseignements personnels et envoyé vos feuillets, relevés et reçus à H&R Block, un expert en impôt avec de l’expérience en préparation et en production de déclarations de revenus comme les vôtres vous sera affecté! Il révisera vos renseignements et s’assurera que vous tirez le maximum de vos déclarations de revenus. Il vous enverra une première version de vos déclarations à réviser avant de les transmettre au gouvernement. Lorsque vous serez prêt, il ira même jusqu’à soumettre vos déclarations de revenus en votre nom.
Un autre avantage évident est celui du gain de temps que représente cette automatisation de service. Et le gain de temps est en général double. Tout d’abord il permet d’orienter le client vers des solutions simples à son problème, et ce de manière automatique. Par exemple en les redirigeant vers la FAQ ou vers le téléchargement d’une fiche technique, déchargeant ainsi vos équipes des demandes les plus communes et les plus simples. Par ailleurs, l’assistant virtuel va pouvoir également réunir un nombre d’informations importantes avant la prise en charge par votre personnel qualifié, ce qui permet à vos équipes d’économiser du temps dans leur recherche et de répondre plus efficacement aux demandes faites par les clients.
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.
H&R Block prend votre vie privée et votre sécurité au sérieux. Nous avons été fondés sur des principes de confiance et d’intégrité et nous sommes déterminés à assurer la vie privée de nos clients. Nous sommes en mesure de le faire grâce à un éventail de procédures d’entreprise et de mesures de sécurité qui assurent que vos renseignements personnels restent confidentiels, en sécurité et qu’ils sont seulement utilisés conformément à la politique sur la confidentialité (https://www.hrblock.ca/fr/juridique/modalite-conditions/politique-sur-la-confidentialite/) ou avec votre consentement. Tous les documents que vous téléversez sont stockés sur un serveur sécurisé hébergé sur Box. Vous pouvez en apprendre davantage à propos de la politique de sécurité de Box au https://www.box.com/fr-fr/security.

agence chatterpal

×