«Les jeunes ne veulent pas parler quand ils ont des problèmes, c’est une mesure de protection, mais avec ISA_, on réussit à les faire parler. C’est une grosse avancée», affirme-t-il. Et ces confidences servent vraiment à quelque chose: elles sont en effet transmises à un intervenant scolaire qui fera le suivi auprès du jeune. «ISA_ va devenir l’alliée des intervenants, car l’interface continue de mobiliser les jeunes entre les rencontres, durant lesquelles il se passe plein de choses et où il y a un fort taux d’échec.»
La deuxième limite concerne la popularité et l’utilisation actuelle de la technologie. Car si les assistants par voix sont de plus en plus populaires auprès des utilisateurs, l’achat sur le web par ce biais peut paraître une tâche un peu plus complexe, surtout dans le cadre d’achats de produits techniques ou de services sur mesure. Ces utilisations restent donc encore réservées à des services simples de réservation. Par ailleurs, les assistants par voix sont encore tout nouveaux sur le marché, et si les utilisateurs sont de plus en plus nombreux, ils ne représentent qu’une minorité des utilisations pour le moment. La progression technologique reste donc encore limitée aux usages réels des consommateurs finaux.
Des exemples de tâches pouvant être déléguées ? La gestion des réseaux sociaux et des campagnes e-mailing, la modération des commentaires, la dynamisation de l’engagement client, le rapport de la performance, le SEO, la veille concurrentielle, la création et l’optimisation de campagnes PPC (sur les principales plateformes publicitaires en ligne), etc.
Une fois que vous aurez engagé votre assistant virtuel, que ce dernier se sera familiarisé avec les tâches à accomplir (grâce à la documentation que vous lui aurez fournie), et que vous aurez défini vos canaux de communication préférés (Skype, Google Hangout, e-mail, Slack, etc.), vous devrez vous assurer de ne fournir à votre nouvelle recrue qu'un accès limité à votre boutique en ligne — ou tout autre outil ou service devant être utilisé pour accomplir le travail.
Voilà, vous savez maintenant les différents avantages qu’un assistant virtuel procure aux entreprises. Alors, la question qui vous trottent certainement l’esprit c’est comment choisir son assistant virtuel ? La plupart des dirigeants d’entreprises qui envisagent d’externaliser une partie de leur tâche administrative posent cette question. Comme vous allez confier certaines informations confidentielles de votre entreprise à un inconnu, il est recommandé de bien faire attention dans le choix de l’établissement que vous allez contacter.

examen chatterpal

×