Si, dans le domaine administratif, un assistant virtuel peut facilement remplacer un être humain pour prendre les rendez-vous et faire le suivi du courrier, Louis-Raphaël Tremblay estime que dans le champ de la relation d’aide, les assistants virtuels seront plutôt un outil de plus pour les intervenants. «On décuple les possibilités et on donne plus de bras aux intervenants. Ce n’est pas dans une optique de remplacement qu’on développe cette technologie», affirme-t-il.
Un assistant virtuel peut prendre en charge toute la partie administrative d’un poste et ainsi soulager vos salariés ou vous-même. Il peut ainsi gérer tous les mails, mettre à jour les agendas des membres de votre équipe, prendre les rendez-vous, effectuer les démarches administratives de l’entreprise, etc. Il s’agit, en fait, d’une secrétaire personnelle. De plus, toutes ces tâches peuvent être effectuées à distance sans aucune difficulté grâce aux nouvelles technologies.
Nous vous avons déjà parlé de l’importance d’avoir une stratégie de médias sociaux pour votre petite entreprise. Mais où trouver les précieuses minutes pour la mettre en œuvre ? Si vous manquez de temps pour intervenir sur Twitter ou mettre à jour la page Facebook de votre entreprise, confiez la tâche à votre assistant virtuel. Il peut mettre en ligne de nouveaux messages ou répondre à des demandes ou à des commentaires. Certains assistants virtuels sont spécialisés en conception Web ou en référencement, alors que d’autres sont plus familiers avec la rédaction de blogues ou la création de vidéos. Quels que soient vos besoins pour améliorer la présence de votre entreprise dans les médias sociaux, vous trouverez un assistant virtuel qui a toutes les compétences requises. 

Si, dans le domaine administratif, un assistant virtuel peut facilement remplacer un être humain pour prendre les rendez-vous et faire le suivi du courrier, Louis-Raphaël Tremblay estime que dans le champ de la relation d’aide, les assistants virtuels seront plutôt un outil de plus pour les intervenants. «On décuple les possibilités et on donne plus de bras aux intervenants. Ce n’est pas dans une optique de remplacement qu’on développe cette technologie», affirme-t-il.


Un assistant virtuel pas cher n’a rien de bien différent d’un assistant en interne, sauf que ce dernier se trouve à distance. À travers cette prestation, les sociétés offshores vous proposent de gérer votre agenda et vos appels en externe. Il revêt les mêmes rôles qu’une secrétaire normale. L’assistant virtuel vous fera un rapport quotidien sur les tâches qui vous incombent ce jour. Il gère vos rendez-vous, les prend et les annule si besoin est. Il vous accompagne dans chaque étape de votre journée. Il vous sera alloué personnellement, quid à devoir passer quelques coups de fil en votre nom.

Lorsque vous aurez rempli vos renseignements personnels et envoyé vos feuillets, relevés et reçus à H&R Block, un expert en impôt avec de l’expérience en préparation et en production de déclarations de revenus comme les vôtres vous sera affecté! Il révisera vos renseignements et s’assurera que vous tirez le maximum de vos déclarations de revenus. Il vous enverra une première version de vos déclarations à réviser avant de les transmettre au gouvernement. Lorsque vous serez prêt, il ira même jusqu’à soumettre vos déclarations de revenus en votre nom.
Ce genre de prestation commence à avoir le vent en poupe actuellement. La situation est telle que de plus en plus d’assistants virtuels indépendants apparaissent sur le marché. Mais malgré la modicité de leur prestation, ces derniers ont du mal à séduire. Il semble que les professionnels soient plus attirés vers les agences de renoms, qui ont fait plusieurs années de métiers en la matière afin de garantir la qualité des prestations.
Si, dans le domaine administratif, un assistant virtuel peut facilement remplacer un être humain pour prendre les rendez-vous et faire le suivi du courrier, Louis-Raphaël Tremblay estime que dans le champ de la relation d’aide, les assistants virtuels seront plutôt un outil de plus pour les intervenants. «On décuple les possibilités et on donne plus de bras aux intervenants. Ce n’est pas dans une optique de remplacement qu’on développe cette technologie», affirme-t-il.

Les scribes sont principalement utilisés pour alléger la charge administrative des médecins et vous ne pouvez pas vous échapper à quel point c’est bénéfique. Tirer le dossier d’un patient, examiner ses antécédents et mettre à jour ses notes peut prendre 7 minutes. Même un jour de repos (voir environ 25 patients) cela peut retarder le médecin de deux heures et demie. Et, comme vous le savez sûrement, ce temps est précieux pour les médecins puisque, dans le secteur de la santé, le temps c’est de l’argent.
Les avantages d’utiliser un assistant commercial virtuel pour PME sont nombreux. Ces outils permettent de décupler les performances commerciales de son entreprise. Un assistant comme Sicaia accompagnera par exemple les particuliers et les professionnels dans l’ensemble des processus de vente en calculant les probabilités des gains obtenus et en fournissant des conseils pratiques à ces derniers.
Cette réalité est déjà à nos portes, comme en témoigne la technologie Julie Desk, conçue par une firme française. L’avantage d’un assistant virtuel? Il est disponible en tout temps, ne nécessite aucun espace physique et se rentabilise rapidement. L’abonnement à Julie Desk coûte 3000$ par année, soit bien moins qu’un assistant, même à temps partiel.
Mais un Chatbot n’a pas uniquement la fonction de soutenir les ventes d’un site, les informations laissées par les prospects ont également toute leur importance. On ne le dira jamais assez mais connaître ses cibles dans toutes leurs spécificités est primordial pour pouvoir adapter sa stratégie marketing aux particularités de son marché propre. Or, un Chatbot va pouvoir intégrer à la conversation avec l’internaute, des questions pertinentes et de manière moins intrusive que si vous sollicitiez vos prospects à répondre à une étude ou à un formulaire, par exemple. Les réponses aux questions sont par conséquent plus spontanées et les retours d’informations plus fréquents. Les assistants virtuels permettent donc de transmettre un feedback pertinent aux équipes marketing et des informations précieuses pour adapter sa communication future encore mieux aux besoins de sa cible.

La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.
Évidemment, toutes les informations que vous allez recueillir lors d’une conversation ne peuvent être reportées dans le gestionnaire, où doit figurer seulement l’essentiel. Pour le reste, vous utiliserez simplement un cahier dont vous numéroterez les pages. Il suffira ensuite d’attribuer un numéro de page à chaque client dans votre assistant virtuel.

L’idée d’avoir un assistant plaît à de nombreux chefs de petites entreprises, mais elle est souvent abandonnée, car ils n’ont pas l’espace, l’argent ou une charge de travail suffisante pour embaucher quelqu’un. Ces contraintes ne limitent en rien le recours à un assistant virtuel. Il travaille aussi longtemps – ou aussi peu – que vous le souhaitez, sur les dossiers que vous lui assignez et à un tarif très abordable, sans que vous ayez à lui payer des avantages sociaux ou à contribuer à son fonds de retraite. Mieux encore, il travaille à distance, ce qui signifie que vous n’avez pas à lui fournir un bureau, un ordinateur et un téléphone.
Afin de gagner en temps, faire appel à un assistant virtuel pour la réalisation des différentes tâches en rapport avec les classements et l’analyse des documents est des plus conseillés. Pour les entreprises qui envisagent de ne se focaliser que sur leurs missions principales, l’aide de cet outil est des plus appréciées. Il n’est pas rare que certaines entreprises optent pour l’externalisation des tâches comme l’accueil clientèle et autres dans le but d’augmenter leur capital. Parmi les solutions les plus adoptées, il faut noter certainement les supports techniques tels qu’une hotline et bien d’autres outils à installer à travers les ordinateurs au sein même de l’entreprise.

reduction chatterpal

×