Les coûts des services d’assistanat virtuel varient, et en général, les assistants virtuels qui résident en Europe ou en Amérique du Nord facturent des prix plus élevés. Plusieurs assistants facturent leurs services sur la base d’un tarif horaire, d’autres facturent par tâche ou projet, et il y en a également certains qui acceptent de négocier un prix forfaitaire pour un nombre déterminé d’heures.
Ce service combine la commodité de l’approche « faire les choses soi-même » avec l’expertise inégalée d’un de nos Pros de l'impôt. Vous prenez quelques instants pour nous envoyer vos renseignements personnels à l’aide de l’application du service virtuel de préparation des déclarations de revenus et pour téléverser vos feuillets de renseignement, relevés et documents justificatifs. Ensuite, un expert en impôt dévoué s’occupera du reste; il consacrera du temps et des efforts à préparer, à optimiser et à soumettre vos déclarations de revenus en votre nom. C’est tout!
Un assistant personnel est un atout pour réussir à manager efficacement son business ainsi que sa vie privée. Il a pour principale fonction d’organiser les rendez-vous et les différents déplacements professionnels, de rédiger, de préparer des dossiers et des rapports, de rechercher des informations et de collecter des données pour aider dans une prise de décision.
Toutes ces économies s’accumulent rapidement et les médecins ont ainsi la possibilité d’investir davantage de leurs bénéfices dans l’amélioration de leur pratique. Et, étant donné que cet investissement apporte des avantages supplémentaires à une pratique, il n’est pas surprenant que de plus en plus de médecins se tournent vers des scribes virtuels pour tirer parti de ces améliorations.

Avoir un assistant permet de pouvoir compter professionnellement sur une épaule forte pour parvenir à mieux gérer sa position à haute responsabilité et éviter les pressions et l’entassement du travail perpétuel.  Avoir un assistant est aussi un moyen de disposer de plus de temps pour se concentrer sur les tâches les plus importantes. Il sera d’une aide précieuse pour gérer et effectuer les tâches les plus simples. Tout cela constitue une stratégie efficiente afin d’augmenter la productivité de l’entreprise.
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×