Il peut s’agir d’un abonnement automatisé comme la météo, de messages personnalisés comme les notifications d’envoi ou les confirmations de commande. Pour l’instant, les fonctionnalités d’un bot sont encore assez basiques, mais comme il s’agit d’un appareil pourvu d’une intelligence artificielle, il est amené à se développer au cours des années à venir.
Les assistants virtuels font couler beaucoup d’encre actuellement dans le monde du marketing en ligne. Mais cette technologie est-elle adaptée à votre entreprise et à votre activité ? Comment savoir si le retour sur investissement sera vraiment à la hauteur de vos ambitions ? Ce n’est pas un hasard si de plus en plus d’entreprises de tout horizon font confiance à cette technologie d’assistant virtuel. Mettre en place ce type de logiciel peut avoir beaucoup d’avantages pour une compagnie présente sur le web :
«Les jeunes ne veulent pas parler quand ils ont des problèmes, c’est une mesure de protection, mais avec ISA_, on réussit à les faire parler. C’est une grosse avancée», affirme-t-il. Et ces confidences servent vraiment à quelque chose: elles sont en effet transmises à un intervenant scolaire qui fera le suivi auprès du jeune. «ISA_ va devenir l’alliée des intervenants, car l’interface continue de mobiliser les jeunes entre les rencontres, durant lesquelles il se passe plein de choses et où il y a un fort taux d’échec.»

Un assistant virtuel est le collaborateur d’une entreprise qui fournit ses services à distance. Il peut être rattaché à n’importe quel département et plusieurs missions peuvent lui être confiées. Il est courant que l’employeur lui demande d’effectuer des opérations chronophages telles que les saisies ou les mises à jour de ses bases de données. L’assistant virtuel peut également assurer les tâches administratives ou de secrétariat comme la gestion des emails, l’organisation des agendas, le classement électronique des documents.
Un autre intérêt pour les utilisateurs est celui de pouvoir bénéficier d’une communication plus personnalisée et adaptée. D’autant plus si le Chatbot est lié aux réseaux sociaux car celui-ci va pouvoir extraire des informations pertinentes pour personnaliser son interaction avec l’internaute. Et on peut encore aller plus loin en programmant le Chatbot pour lui donner la capacité de proposer au client des articles relatifs à ces centres d’intérêt ou à son historique de recherche par exemple, ou de lui envoyer des notifications adaptées. Tout ceci permet de développer une vraie personnalisation de la relation, rendant l’expérience ludique et agréable pour l’utilisateur.

chatterpal jv

×