Contrairement aux freelances ou aux salariés habituels qui possèdent des compétences spécialisées et qui gèrent généralement des projets de moyenne à grande envergure, les assistants virtuels possèdent surtout des compétences générales — dans plusieurs domaines, y compris parfois le marketing, la communication ou le design — qui leur permettent d’accomplir avant tout des tâches isolées.
L’assistant virtuel a été le résultat d’une longue recherche qui avait commencé depuis plus de 100 ans avec le concept de machine intelligente. L’assistant virtuel est une partie de la machine intelligente ou artificielle intelligente qui a marqué 00. L’assistant virtuel est semblable à un assistant humain mais plus intelligent, réactif et a beaucoup plus d’informations. L’assistant virtuel précédent a été développé par Apple et Amazon avec le HomePod de Siri et Alexa. D’autres pays comme la Chine et le Japon ont développé leur propre assistant virtuel. Beaucoup de maison, de bâtiment et d’entreprise ont un assistant virtuel pour armer leurs domaines. Il existe de nombreuses formes d’assistant virtuel, comme dans une application mobile, un périphérique intelligent, un robot et un ordinateur. Mais comme toutes choses, cela peut présenter un bon côté et un mauvais côté.

Externaliser ses services en recrutant un assistant virtuel permet à une PME de tirer un réel profit financier. En effet, recourir au service d’un assistant virtuel est beaucoup moins cher pour une qualité de travail identique. Le dirigeant qui fait appel à ce genre de prestation aura moins de contraintes organisationnelles étant donné qu’il n’est plus nécessaire de prévoir un poste de travail dédié à l’assistant. Les horaires sont modulables en fonction des besoins de l’entreprise de même qu’une possibilité de personnalisation des prestations. Comme l’assistant travaille en dehors de l’entreprise, il n’est pas rare qu’en cas de besoin, il est appelé à travaillé dans la soirée.
Pendant que vous vous concentrez sur des tâches importantes, votre assistant virtuel peut gérer votre agenda. À l’aide d’un outil en ligne auquel vous avez tous deux accès, il peut prendre et confirmer des rendez-vous, planifier des réunions et répondre à des demandes d’entrevues ou de rencontres.  Il peut également vous envoyer des rappels des prochaines échéances afin d’éviter qu’un projet ne tombe entre deux chaises. Au départ, il n’est pas facile de remettre son emploi du temps entre les mains d’un assistant, qui aura sans doute besoin de quelques directives pour traiter certaines demandes. Mais, avec le temps, vous trouverez extrêmement libérateur de ne plus avoir à répondre aux appels et aux courriels liés à la gestion de votre horaire. Adieu monotonie !

chatterpal oto

×