L’intérêt d’automatiser les fonctions de services client est de pouvoir proposer un service disponible tous les jours et à toutes heures. Et ce n’est pas anodin lorsque son activité évolue sur le web, car les zones géographiques des acheteurs sont généralement plus nombreuses et le management des fuseaux horaires peut aussi être quelque peu challengeant pour une PME dont les ressources humaines seraient limitées. Un Chatbot permettra de répondre aux questions de tout prospect et ce, en instantané, favorisant d’autant plus les ventes coup de cœur ou les achats impulsifs.

Si vous vous déplacez régulièrement pour rencontrer des clients ou participer à des salons professionnels, les réservations de billets d’avion, d’hôtels et de voitures de location vous prennent sans doute quelques heures par mois. Au lieu de vous en occuper vous-même, laissez votre assistant virtuel trouver les meilleurs tarifs et faire les réservations. De plus, si vous partez à la conquête de nouveaux clients dans une ville que vous ne connaissez pas, votre assistant virtuel peut vous aider à trouver les meilleurs restaurants, bars et lieux de divertissement, et à réserver des places au besoin.
Pour les entrepreneurs individuels, faire appel à un assistant virtuel peut être une alternative parfaite par rapport à l’embauche d’un collaborateur à plein temps, en local. En effet, bien que cette option soit encore méconnue à ce jour, elle présente de nombreux avantages non négligeables sur tous les plans, tant et si bien que la distance ne représente plus qu’un détail.

Si vous êtes quelqu’un d’assidu et que vous êtes disposé à engager un assistant qui réside dans un autre pays, vous serez en mesure de trouver une excellente ressource pour un tarif aussi bas que 3 € à 5 € par heure — qui pourra par exemple gérer votre support client. Le tarif dépendra également des types de tâches que vous souhaitez externaliser. Gardez cependant à l’esprit que le prix reste un indicateur fiable de qualité et qu’il vous faut toujours soumettre la recrue potentielle à un processus d’embauche.
Dans un blogue précédent, nous vous avons indiqué comment tirer le maximum de vos efforts de réseautage et garder le contact avec les personnes que vous avez rencontrées. Demandez à votre assistant virtuel de gérer la liste de vos contacts et de la mettre à jour chaque fois que vous assistez à un congrès ou à un salon professionnel. Il est également en mesure d’envoyer des cartes ou des messages aux membres de votre réseau pour souhaiter de joyeuses fêtes, souligner l’anniversaire de votre entreprise, promouvoir un nouveau produit ou tout simplement remercier vos clients.
La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×