La plupart des chefs de petites entreprises aiment mieux créer que faire des recherches. Mais personne ne peut faire abstraction des derniers développements et des plus récentes tendances dans son secteur d’activité. Votre assistant virtuel peut vous aider à économiser temps et énergie en assurant le suivi des sources d’information, des sites Web et des webinaires et en vous fournissant un résumé des faits saillants les plus pertinents. Vous pouvez également lui demander de faire des recherches sur de nouveaux produits ou services ou encore sur des clients potentiels. Tout comme pour les médias sociaux, certains assistants virtuels sont spécialisés dans certains secteurs d’activité. Vous pourrez donc choisir un pro des études de marché ou d’un domaine que vous maîtrisez moins.
Beaucoup de Chatbot sont liés à des services de messagerie ou de réseaux sociaux, le plus connu étant Facebook. Ce type de logiciel permet notamment à l’entreprise de répondre à chaque demande faite sur ce type de supports sans avoir un surveiller l’ensemble de ses réseaux. Ce lien étroit est un atout non seulement pour profiter des nombreuses possibilités qu’offre ces réseaux (les opportunités en termes de ciblage, ou encore la possibilité d’envoyer des notifications ou des campagnes de retargeting automatisées) tout en développant une présence continue et la visibilité de la marque sur les réseaux sociaux.

titan chatterpal


Un autre avantage évident est celui du gain de temps que représente cette automatisation de service. Et le gain de temps est en général double. Tout d’abord il permet d’orienter le client vers des solutions simples à son problème, et ce de manière automatique. Par exemple en les redirigeant vers la FAQ ou vers le téléchargement d’une fiche technique, déchargeant ainsi vos équipes des demandes les plus communes et les plus simples. Par ailleurs, l’assistant virtuel va pouvoir également réunir un nombre d’informations importantes avant la prise en charge par votre personnel qualifié, ce qui permet à vos équipes d’économiser du temps dans leur recherche et de répondre plus efficacement aux demandes faites par les clients.

bonus chatterpal


Mis à part cela, il existe d’autres avantages spécifiques aux assistants en ligne. En premier lieu, vous pourrez mieux contrôler vos dépenses puisqu’il ne vous faudra couvrir que la rémunération de votre assistant si auparavant il fallait également y ajouter les divers frais associés au matériel. En second lieu, avec un assistant personnel, vous pourrez bénéficier d’une disponibilité quasi-permanente alors qu’un assistant traditionnel n’est disponible qu’à horaires fixes.


Évidemment, faire appel à un assistant virtuel est une décision délicate à prendre. Des informations confidentielles seront en effet remises entre les mains d’un parfait inconnu. C’est la raison pour laquelle il est important de bien choisir son employé virtuel. Celui-ci doit être honnête, sûr, compétent et surtout sérieux. Faire appel à un prestataire reconnu situé au Maroc est une excellente solution pour s’assurer des services fiables et haut de gamme. Ces agents répondent en effet à des critères stricts avant d’intégrer l’équipe de l’entreprise. Ils sont francophones, diplômés et réactifs. Toutes les missions qui leur sont confiées sont réalisées dans les délais déterminés avec une qualité de travail optimale. Les consignes sont suivies à la lettre pour toujours garantir la satisfaction de la clientèle. Enfin, les clauses de confidentialités sont constamment respectées et les informations ne risquent pas d’être dévoilées à des tiers.

chatterpal muncheye


On appelle assistant virtuel sur un site ou Chatbot un logiciel capable de mener une conversation avec un visiteur sur le web, tout en lui proposant des informations en réponse à ses demandes via un accès au serveur de l’entreprise. Un Chatbot est initialement un logiciel permettant de discuter par textes, mais les évolutions en termes d’assistants par voix poussent les entreprises à innover dans un nouveau type d’outil adapté à ces nouvelles utilisations.


La difficulté première réside donc dans l’apprentissage du langage pour le Chatbot ou ce que l’on appelle le NLP (Natural Language Processing) grâce auquel on pourra programmer un interpréteur sémantique, permettant au bot de reconnaître les requêtes et d’y répondre en conséquence, voire d’apprendre de nouvelles requêtes au fur et à mesure des demandes. Mais plus les demandes des visiteurs seront originales ou spécifiques, plus il sera difficile pour l’assistant virtuel d’y répondre correctement si celles-ci n’ont pas été anticipées au préalable. Bien sûr, avec la progression des technologies d’intelligence artificielle, on peut envisager une progression du système avec le temps. Mais la technologie autour du NLP et des assistants virtuels est encore loin d’être mature sur le marché. Le risque ? Des bugs, des incohérences, voire même une certaine confusion des utilisateurs les moins avertis.

chatterpal

×